JPC 2022 Tours

Conférence du mardi 7 juin 2022

Conférence C01 : RMN Liquide : Comment cette méthode s’est installée dans l’industrie et la recherche – Clément ORIONE – Ingénieur d’étude en RMN à l’Université de Rennes

Cette présentation aura pour but de reprendre l’historique de la RMN, de son fonctionnement, mais surtout des récents développements qui ont permis la généralisation de son utilisation dans divers domaines.

Comment la RMN s’est elle retrouvée être une des méthodes les plus utilisées dans la recherche, mais également dans l’industrie agroalimentaire / pharmaceutique / environnementale / etc.

Quelles sont aujourd’hui les séquences RMN qui sont utilisées en routine dans la recherche, quelles sont les dernières avancées en terme d’optimisation et création de séquences.

Ce tour d’horizon, à des fins de vulgarisation, permettra je l’espère d’offrir une meilleure visibilité et compréhension de cette technologie encore pleine de promesses.

Conférence C02 : La modélisation, une démarche essentielle pour l’apprentissage. Contribution à un nouveau point de vue sur les incertitudes de mesure – Jacques VINCE – Enseignant au lycée Ampère de Lyon – Membre de l’IFE (institut français de l’éducation)

Les nouveaux programmes de physique-chimie font de la modélisation une démarche essentielle pour former les élèves. Cet exposé interactif tentera à la fois de donner du sens à l’activité de modélisation et de justifier ce parti-pris qui doit pouvoir orienter les choix didactiques des enseignants.

Après avoir fait quelques constats au sujet de la nature des savoirs que nous devons enseigner, je tenterai de caractériser la démarche de modélisation et les « deux mondes » qui la structurent. A l’aide d’exemples, j’illustrerai comment la modélisation permet d’anticiper ou de repérer des difficultés d’élèves, de structurer ses propres enseignements et de fournir des éléments de compréhension aux élèves sur la nature de notre discipline. A cette occasion, j’évoquerai les liens avec les compétences de la démarche scientifique.

La dernière partie de l’exposé fera le lien entre la modélisation et les apprentissages visés sur la mesure et les incertitudes. Il s’agira de dresser les contours des préconisations sur les incertitudes et de lever tout implicite.

Atelier du mardi 7 juin 2022

A01 : Physique-chimie puissance DYS, animé par Manuelle ZITOUNI & Eric VENAILLE – Manuelle Zitouni, Professeur de Physique-Chimie au collège Louis Pasteur de LA CHAPELLE SAINT MESMIN, Chargée de mission & Eric VENAILLE, Professeur de Physique-Chimie au collège Montesquieu d’ORLEANS, Formateur Académique TSL et MOPA

Tous les jours, nous sommes confrontés dans nos classes à des élèves à besoins particuliers dont font partie des élèves souffrant de dys…. qu’ils soient diagnostiqués ou non. Ces différents troubles sont des freins et parfois des obstacles aux apprentissages. Dans les différents plans d’accompagnement (PAP, etc..), la physique-chimie est absente, pourtant les difficultés sont bien présentes

Au cours de cet atelier, nous verrons plus particulièrement quelques troubles : la dyslexie, la dyspraxie et la dyscalculie. Pourquoi et comment aménager nos séances de cours et de travaux pratiques en physique-chimie ?

Cet atelier sera l’occasion dans une première partie d’appréhender brièvement les troubles par des mises en situation puis dans une deuxième partie, plus réflexive, nous aborderons les adaptations possibles, ce qui nous permettra de mutualiser les différentes pratiques ou approches que nous pouvons mettre en oeuvre dans nos classes.

A02 : La cinétique chimique (nouveau programme de spécialité en terminale), animé par Catherine SAURY & Didier CAUCHY – professeur en CPGE au lycée Descartes de TOURS

Dans les nouveaux programmes de spécialité en terminale, la notion de vitesse volumique fait sa réapparition avec la mise en évidence de la loi des vitesses d’ordre 1 en cinétique chimique.

Lors de cet atelier, nous rappellerons les définitions des vitesses volumiques de disparition et apparition d’un réactif ou d’un produit et présenterons sur deux exemples leur détermination à partir de données expérimentales acquises par spectrophotométrie et conductimétrie (méthodes physiques) ou par dosage (méthodes chimiques).

Nous présenterons le principe de dégénérescence de l’ordre et les méthodes intégrale et différentielle pour la détermination des ordres partiels d’une réaction, en particulier pour l’ordre 1 sur les exemples précédents. Le temps de demi-réaction pourra aussi être utilisé pour la mise en évidence de l’ordre de la réaction.

Des exemples de manipulation seront présentées et les données expérimentales pourront être traitées avec Excell, Regressi ou Python.

A03 : La mécanique des fluides (nouveau programme de spécialité en terminale), animé par Julien BOUTON – professeur au lycée Descartes de TOURS

Dans les nouveaux programmes de spécialité en terminale, la mécanique des fluides doit être maintenant traitée.

Extrait du BO de la colonne « Capacités exigibles » :

  • Exploiter la relation de Bernoulli, celle-ci étant fournie, pour étudier qualitativement puis quantitativement l’écoulement d’un fluide incompressible en régime permanent.
  • Mettre en oeuvre un dispositif expérimental pour étudier l’écoulement permanent d’un fluide et pour tester la relation de Bernoulli.

Dans cet atelier, il va être présenter la relation de Bernoulli. De son origine et de sa restriction au cas des écoulements des fluides parfaits.
Puis de son illustration au travers de diverses expériences qualitatives à présenter en classe.

Suivra une proposition de séance de travaux pratiques.

L’effet Venturi sera également présenté lors de cet atelier puisqu’il fait aussi sont apparition dans ce nouveau programme.

A04 : PearlTrees, animé par Julian VIALA & Nicolas CYNOBER – Responsable établissement du déployement de PearlTrees

Déroulé de l’atelier :
Mise en œuvre des nouveaux programmes avec Pearltrees Education, brique pédagogique de l’ENT Netocentre.

Déroulé de l’atelier :
* Construire et partager des cours de sciences engageants, accessibles et adaptés aux besoins des élèves
* Intégrer les ressources partagées par les collègues et les manuels granulaires Nathan, Bordas et Belin
* Mettre en place le Grand Oral
* Développer l’autonomie et gérer l’hétérogénéité

A05 : Des outils facilitateurs pour la classe inversée, animé par Denis PUIROUX – professeur de physique-chimie au collège Jean JOUDIOU à CHATEAUNEUF/Loire

Denis Puiroux est professeurs de physique-chimie en collège. Il a choisi d’utiliser le dispositif pédagogique de la classe inversée dans ses classes.

Au travers d’un retour d’expérience, évoquant les écueils rencontrés comme les satisfactions, il propose de mettre en lumière les outils, numériques ou non, qui lui permettent de faciliter la mise en place sa classe inversée. Il sera également présenté une activité ludique en physique-chimie autour d’un escape game.

A06 : Le Grand oral- Des éléments clés pour la prestation orale – témoignages concernant l’opération « Etonnante Chimie pour un oral percutant », animé par Christelle DEBREE – Agnès et Julien ROUZAIRE – Marie-Pierre BELZANNE –

Christelle Debrée, professeur de Physique-Chimie au lycée Pothier d’ORLEANS – Agnès et Julien Rouzaire, professeurs au lycée Pierre et Marie Curie de CHATEAUROUX et Marie-Pierre Belzanne, professeur au lycée Vaucanson de TOURS.

Citation de Cicéron : « L’orateur doit considérer trois choses : ce qu’il dit, dans quel ordre et de quelle façon il le dit »
L’un des objectifs de la prise de parole en public est de persuader l’auditoire. Il y a trois registres de la persuasion définis par Aristote et toujours fondamentaux : l’Ethos, le Pathos et le Logos.
L’orateur doit incarner son propos. Ainsi, la prise de parole se travaille, elle demande un chemin d’apprentissage.

Quel est le secret ? L’action.

Il faut au moins une dizaine d’heures pour s’approprier l’oral. Chaque élève fabrique ses propres fondations.
Ainsi, dans cet atelier nous verrons les grands principes de la rhétorique et les fondamentaux pour effectuer une prestation orale.

Des témoignages compléteront cet atelier et concerneront l’opération « Etonnante Chimie pour un oral percutant »

Conférence du mercredi 8 juin 2022

 Conférence C03 : Histoire des atomes, le tableau périodique des éléments – Jérôme THIBONNET – enseigant chercheur – Université de Tours

Plus de 150 ans après sa création, le tableau périodique des éléments fascine toujours autant. Nous proposons de nous replonger dans l’histoire des atomes jusqu’à leur classification par Dmitri Ivanovitch Mendeleïev.

A travers jeux et petites expériences ludiques, nous montrerons l’utilisation et quelques propriétés des atomes.

Conférence C04 : La chaine de transmission de l’information (du capteur au microcontroleur) – Pascal MAKRIS (Polytech Tours) 

L’usage du capteur est devenu incontournable de nos jours. Il est partout, plus ou moins visible mais indispensable au quotidien que ce soit dans la vie au quotidien ou au sein de nos activités professionnelles. Sa mise en oeuvre et son exploitation nécessitent le déploiement d’une architecture à base de microcontrôleurs. Nous verrons lors de cette présentation qu’une véritable organisation matérielle et logicielle doit être mise en place pour répondre aux besoins. Nous aborderons la structure globale d’une chaîne d’acquisition ayant pour origine le mesurande observé pour finir par la partie informatique, dernier maillon de celle-ci. Au-delà de ces deux éléments, nous découvrirons l’importance du rôle, justifiant ainsi la présence systématique, des composants tels que conditionneurs, amplificateurs, filtres, multiplexeurs et convertisseurs. Les considérations physiques, électroniques et algorithmiques seront abordées afin de clarifier cette organisation. La présentation se terminera par un focus sur les capteurs dits « intelligents » et leur mise en réseaux